Grandes dates

Le 11 octobre 1911, un groupe de jeunes passionnés de sport décide, sous la conduite de Monsieur Marcel Michelin, de mettre à disposition des Clermontois une structure omnisport. Déclarée à la Préfecture du Puy-de-Dôme le 10 mai 1912, l'ASM est agréée par le ministère de la guerre le 29 juillet 1912.

L’ORIGINE


marcel-michelin.jpg  A l’origine, ces trois lettres ASM signifiaient Association Sportive Michelin.

Le but initial de cette Association, à l’initiative de Marcel-Michelin, était de distraire et de communiquer le goût de l’effort physique au personnel de la Manufacture Michelin.
Dès ses débuts, le club opta pour la formule omnisports. Les trois premières sections qui virent le jour furent le cross, le football et le rugby, bientôt rejoints par l'escrime, le cyclisme, le tennis et le boulisme.

En 1922, afin de respecter la loi fédérale anti-publicitaire qui interdit que le nom d'une firme figure dans le nom d'un club sportif, l'AS Michelin devient l'Association Sportive Montferrandaise :

"Désirant conserver les initiales du club, nous avons adopté le nom de la vieille et illustre cité parce que beaucoup de nos sociétaires y résident et parce que, sur son territoire, se trouvent nos terrains de jeux." Marcel-Michelin

LES GRANDES HEURES

1925 - 1939 :

Bien que favorite lors de la finale du championnat de France 1936, l'ASM doit s'incliner face au RC Narbonne. Elle vient de perdre sa première finale...Après une deuxième finale perdue en 1937, l'ASM est enfin récompensée de ses efforts en 1938 en remportant le Challenge Yves Du Manoir contre l'US Perpignan, premier titre majeur pour les " jaune et bleu ".

En 1925, l'ASM est championne de France Honneur en battant le Biarritz Olympique et accède à la division Elite. Depuis, elle s'est toujours maintenue au plus haut niveau du rugby français.

1940-1960 chevallier.jpg

1940 - 1960 :

Au lendemain de la catastrophe mondiale, le rugby montferrandais est toujours solide, mais il perd 2 fois la finale de la Coupe de France devant Agen en 1945 et Toulouse en 1947.

1961 - 1970 :

Après de probantes victoires sur les places fortes du rugby français, l'équipe monte en puissance est atteint la finale du championnat de France en 1970... pour se faire souffler le bouclier tant attendu par La Voulte.

1971 - 1985 :

Le jeu de l'ASM prend du volume avec l'arrivée de nombreux internationaux, et en 1976 l'ASM s'annonce comme le champion en puissance.

Malheureusement, l'équipe s'incline en quart de finale devant Brive. Elle se rattrapera la même année en gagnant le Challenge Yves Du Manoir, dans une ambiance endeuillée par la mort une semaine plus tôt de Jean-François Phliponeau, frappé par la foudre sur le terrain du Stade Marcel-Michelin.

1986 - 1997 :

En 1986 l'ASM remporte un autre trophée en Challenge Yves Du Manoir, face à Grenoble. En 1994, au Parc des Princes contre le Stade Toulousain, l'ASM emmenée par son capitaine emblématique Jean-Marc Lhermet s'incline une fois de plus en finale du championnat.

Le 27 août 1995, l'IRB met fin à la règle de l'amateurisme. Cette annonce fait prendre conscience à la majorité des clubs que rien ne sera plus comme avant...

historiquefinale.jpg

1998 - 2004 :

En 1998, l'ASM prend le train du professionnalisme en se constituant en SAOS  (Société Anonyme à Objet Sportif). Un processus confirmé en 2002, avec le passage en SASP (Société Anonyme Sportive Professionnelle).

En 1999, l'ASM est tout près de remporter le premier championnat de l'ère professionnelle (la LNR a été créée en 1998) face au Stade Toulousain. La déception de la défaite sera un peu gommée par la victoire du Bouclier Européen devant Bourgoin.

Avec l'arrivée de l'entraîneur australien Tim Lane, l'ASM se retrouve à nouveau en finale en 2001, face à Toulouse. La revanche de 1994 et 1999 n'aura pas lieu : Toulouse domine son sujet et l'ASM perd sa septième finale...

2004 - 2011 :

René Fontes prend la présidence en 2004, et Jean-Marc Lhermet est nommé manager sportif. Après un début de saison catastrophique, le club effectue, sous la houlette d'Olivier Saisset, une remontée spectaculaire pour arracher la qualification en Coupe d'Europe.

La même année l'ASM devient l'ASM Clermont Auvergne.

La saison 2005-06 restera une saison morose au cours de laquelle le club perd le dernier ticket pour la Coupe d'Europe au profit de Castres.

L'arrivée de Vern Cotter lors de la saison 2006-07 va bouleverser les données et le club entre dans une nouvelle ère. En 5 ans, l'ASM Clermont Auvergne joue 4 finales du Top 14 et remporte son premier Bouclier de Brennus le 29 mai 2010. Sans oublier le Challenge Européen, gagné en 2007. Son jeu devient une référence...

100529-champion-3.jpg

 

2011 - 2015 :

L'année 2011 est marquée par les festivités du Centenaire, notamment le match contre Aironi le 18 novembre 2011.

En mai 2013, à Dublin, les « jaune et bleu » passent tout près de leur premier titre européen, en s’inclinant 15 à 16 face au RC Toulon.

Le début de saison 2013-14 est marqué par le changement de président : Eric de Cromières, administrateur depuis 2005, succède à René Fontes.

A la fin de la saison 2013-14, Vern Cotter rejoint l'Ecosse pour entraîner la sélection nationale. Son passage (8 saisons) est couronné par 1 Bouclier de Brennus, 1 Challenge Européen, 4 finales consécutives en Championnat de France et 1 finale de Coupe d'Europe.

En juillet 2014, alors que les travaux du nouveau Centre d'Entraînement et de Perfectionnement débutent, au niveau sportif Franck Azéma reprend les rênes de l'équipe, assisté de Jono Gibbes et Xavier Sadourny : l'effectif est remanié (8 départs et 7 arrivées), et rajeuni (-2 ans en moyenne d'âge)...

Le 2 mai 2015, à l'issue d'une belle saison européenne, les « jaune et bleu » s'inclinent face au RC Toulon en finale de Coupe d'Europe à Twickenham.

En juin 2017, après s'être inclinés en Finale de la Champions Cup face aux Saracens, les hommes de Franck Azéma triomphent au stade de France et remportent le deuxième Brennus de leur histoire face au RC Toulon sur le score de 22 à 16.

Palmarès :

- Champion de France 2010 et 2017
- 11 fois vice-champion de France (1936, 1937, 1970, 1978, 1994, 1999, 2001, 2007, 2008, 2009, 2015).
- 2 victoires en Challenge Européen (1999, 2007).
- Finaliste de la Coupe d'Europe (2013, 2015 et 2017).
- Finaliste du Challenge Européen (2004).
- 3 victoires en Coupe de France Challenge Yves du Manoir (1938, 1976, 1986).
- 1 victoire en Coupe de la Ligue (2001).