Préparation

Tout le monde en éveil avant de recevoir Toulon

image description

La réception du RCT au Michelin est toujours un évènement important de la saison des Auvergnats et ce n’est certainement pas la place occupée actuellement par les Varois au classement ou même celle des Clermontois qui peuvent occulter le caractère particulier de ce match que les hommes de Franck Azéma préparent avec le plus grand sérieux.

Le constat du coach clermontois est sans concession vis à vis du dernier match de ses hommes sur la pelouse bordelaise « Ce n’était pas une bonne performance ! ». L’analyse n’ira pas plus loin car l’important : c’est demain. « Il faut désormais que nous rentrions dans la concentration nécessaire à la réception de Toulon » martèle Franck Azéma qui s’attend à une rencontre coriace, samedi sur la pelouse du Michelin. « Nous voyons que cette équipe commence à avoir des repères communs. Après les changements dans le staff, il est normal d’avoir un certain délai entre les intentions et la mise en place du jeu. Aujourd’hui, ils montent en puissance et capitalisent de la confiance. Ils vont venir ici sans pression en se préparant au mieux à nous challenger.» Même son de cloche pour Morgan Parra qui sait très bien à quoi s’attendre pour sa soirée de samedi. «Les Toulonnais cherchent un match référence, qui plus est à l’extérieur. Ils n’ont pas grand-chose à perdre, nous sommes prévenus : ce sera dur ! »

 

Pour Rémy Grosso, revenu à la compétition sur la pelouse paloise, la méfiance est de mise avant de recevoir une équipe varoise encore en rodage. « Ils ne sont pas encore à la place où on les attend, mais il faut toujours se méfier de ces équipes qui semblent dormir un peu car ils sont toujours capables de sortir de très grosses performances sur un match. » Un réveil dont tout le monde se doute qu’il arrivera bientôt et que les Clermontois espèrent bien repousser d’une semaine. En attendant l’ASM reste sur ses gardes. « Si nous ne sommes pas attentifs et concentrés sur cette rencontre, ils peuvent nous jouer un sale coup ! » Pour s’en prémunir, le club auvergnat pourra compter sur un effectif quasi au complet (exceptés les blessures de longue date et le forfait annoncé d’Alexandre Lapandry qui sera ménagé cette semaine après son choc en début de match face à Bordeaux). « Cela change beaucoup de choses par rapport à la saison dernière » analyse Isaia Toeava qui a connu deux saisons morcelées par des blessures qui le laissent désormais tranquille. « C’est plus facile de sélectionner 15 joueurs performants quand tu en as 40 à l’entrainement. L’attitude est aussi très différente, parfois tu t’entrainais un peu avec le frein à main, aujourd’hui tout le monde donne tout pour l’équipe à chaque séance et le coach fait ses choix. Cela nous tire forcément vers le haut.»  C’est ce qu’il faudra pour venir à bout des hommes de Patrice Collazo dont Franck Azéma ne fera pas l’erreur d’un jugement trop hâtif. « On porte un jugement sur Toulon, mais de quoi parle-t-on ? Des 4 derniers matches ?  Ce n’est pas la réalité de cette équipe dont on commence à voir les intentions et dont les joueurs ont confiance au projet de jeu qui est mis en place. »  Pour se défaire d’une équipe toulonnaise qui sera, comme toujours, redoutable, Clermont devra, avant tout, remettre « l’envie et l’engagement nécessaires » selon Morgan Parra mais aussi se montrer plus appliqué dans sa conservation de balle et plus précis afin de retrouver l’efficacité des premiers matches de Top 14.