Adversaires

Présentation du Stade Rochelais en chiffres

image description

Retrouvez, en quelques chiffres, la présentation du Stade Rochelais où se rendront les Clermontois lors de la septième journée de Top 14. Vous y apprendrez que les Rochelais sont parmi les plus offensifs du championnat et aussi les plus disciplinés, en revanche leur précision dans le jeu au pied et leur alignement sont encore perfectibles… En Chiffres !

 

Aucune défaite à domicile cette saison pour les Rochelais ! Après 6 journées de compétition, les équipes invaincues à domicile commencent à se faire rares. Elles ne sont plus que 5 : Clermont, Castres, Lyon, Bordeaux et la Rochelle. L’an dernier, les Toulonnais avaient mis fin à une série de 21 matches sans défaite à Marcel-Deflandre lors de leur seul faux pas de la saison dernière (20 -27 le 25 février).

2 cartons jaunes et 44 pénalités seulement en 6 matches ! Soit à peine plus de 7 pénalités par match depuis la reprise du championnat, pour les Maritimes qui sont actuellement les plus disciplinés du championnat devant Montpellier.

3 joueurs et un entraineur à l’intersaison : Ihaia West (Auckland Blues), Sila Puafisi (Brive), Lopeti Timani (Melbornes Rebels, le petit frère de Sitaleki) et Jono Gibbes, l’ancien entraineur des avants de l’ASM (2014-2017) arrivera dans les prochaines semaines pour encadrer le staff sportif des Maritimes après une expérience à l’Ulster et avec la province de Waikato.

22 défenseurs battus en 4 matches pour Arthur Retiere ! L’arrière du Stade Rochelais est le joueur le plus efficace de son équipe cette saison avec 22 défenseurs battus lors des 397 premières minutes de jeu de la saison. Auteur de 5 Offloads, il a également inscrit 3 essais cette saison et porté le ballon sur 361 mètres. Après une saison quasi blanche, le jeune joueur, révélé à 7, est le Rochelais le plus en forme de ce début de saison.

34 points encaissés lors de la première période face à Bordeaux la semaine dernière. Coutumiers du fait les Rochelais avaient déjà connu pareil retard à l’allumage sur les pelouses de Toulouse (0 point inscrit en première période) et Montpellier (3 points seulement) les dernières semaines. Même s’ils n’ont encaissé aucun point lors de la seconde période remporté 0 à 12…les hommes de Xavier Garbajosa sont une nouvelle fois partis de trop loin.

37ème match consécutif à « guichets fermés » pour les Maritimes ! Depuis le 2 janvier 2016 et la réception du Castres Olympique, les Rochelais ont joué toutes leurs rencontres dans un stade à « guichets fermés ». Le stade Marcel-Deflandre devrait une nouvelle fois être complet (16 000 spectateurs) pour la réception des Clermontois samedi prochain, reste à savoir si la série survivra à la réception des Sibériens d’Enisei-STM lors de la première réception en Challenge Cup des Maritimes.

La mêlée solide … la touche perfectible ! Intraitables en mêlée fermée depuis le début de la saison 94% de réussite (encore mieux que Clermont 90%) les Rochelais n’ont perdu que 3 ballons sur leur introduction depuis le coup d’envoi de la saison (meilleure mêlée du Top 14). La touche, elle, est plus aléatoire puisque les Maritimes ont laissé filer 15 munitions (presque 3 par match) soit seulement 78% de réussite dans ce domaine.

51 points encaissés à Marcel-Deflandre la saison dernière. Les Auvergnats ne gardent pas un très bon souvenir de leur dernier déplacement en Charente-Maritime où ils avaient encaissés 51 points et 7 essais (en moins d’une heure, le premier fut inscrit à la 23ème minute par Vito). La dernière victoire à Deflandre remonte à la saison 2015-16 (6 à 44).

55% de réussite au pied pour les Rochelais cette saison. Ainsi sur leurs 34 tentatives, ils n’en ont concrétisées que 19 soit un taux de réussite de 55%. Le plus faible du championnat.

73 Offloads et 954 passes en 6 matches ! Les Rochelais sont joueurs et prennent des initiatives puisqu’ils sont ceux qui se font le plus de passes dans le championnat 954 (907 pour Clermont). Sur le seul match de Bordeaux, la semaine dernière, les Maritimes se sont fait 236 passes (contre seulement 91 pour l’UBB).

2560 mètres avec le ballon pour les Rochelais qui pointent à la deuxième place du classement des équipes qui portent le plus le ballon (derrière Clermont 2842 mètres). Cette rencontre opposera donc les deux équipes les plus offensives du championnat (25 essais marqués par Clermont / 22 pour les Rochelais).