Présentation du Racing 92 en chiffres…

image description

Coup de projecteur sur le Racing 92 que les Clermontois iront affronter en clôture de la 15ème journée, ce dimanche à 21h00. Avec une bonne première partie de saison le Racing qui possède la meilleure défense du championnat s’annonce comme un adversaire redoutable d’autant plus pour leur deuxième match dans leur nouvelle arène. En chiffre…

1 seule victoire du Racing lors des 12 confrontations au Michelin depuis la fusion avec le Métro et la remontée dans l’élite. Battus en décembre 2015 (16-20) après 9 victoires consécutives, les hommes de Franck Azéma se sont repris il y a deux saisons par une victoire 47 à 10 avec 6 essais auvergnats. Cette année, les « ciel et blanc » sont repartis du Michelin avec le bonus défensif lors de la cinquième journée (23 à 21).

242 points encaissés en 14 journées. Le Racing a la meilleure défense du championnat de France, juste devant La Rochelle. Les « ciel et blanc » ont encaissé 21 essais depuis le début de la saison, contre 22 la saison passée où à la même époque ils avaient encaissé 266 points ; une défense plus solide donc que l’an dernier.

5 points de plus que l’an dernier après 14 journées ! Après leur titre en 2016, les hommes du tandem Labit-Travers avaient eu du mal à lancer leur saison et ne totalisaient que 36 points après 14 journées. Avec 41 points au compteur avant d’aborder la quinzième journée de championnat, ils sont aujourd’hui quatrièmes du classement à la poursuite de Castres et Montpellier, respectivement troisièmes et seconds du Top 14 avec tous deux 42 points.

15 points pris à l’extérieur cette saison ! Longtemps improductifs la saison dernière, les joueurs du Racing avaient dû attendre la 9ème journée et une victoire à Bayonne (le 29 octobre 2016) pour encaisser ses premiers points loin de Colombes, puis au même moment de la saison, les Racingmen n’avaient réussi qu’à prendre 6 points grâce à leur match nul à la Rochelle. Cette saison, dès leur premier déplacement, ils ont ramené un point de bonus défensif d’Agen avant de confirmer en prenant le bonus offensif sur la pelouse du CAB, lors de la troisième journée de Top 14. Ils ont par la suite décoché le bonus défensif à Clermont et se sont imposés par deux fois à Toulon et Oyonnax.

9 cartons jaunes et 3 cartons rouges depuis le début du championnat. Le Racing est une équipe peut pénalisée en comparaison aux « jaune et bleu » qui cumulent 16 cartons jaunes et 1 carton rouge. Les « ciel et blanc » ont été le plus pénalisés lors de la 8ème journée avec 2 cartons rouges (Vakatawa et Carizza) et un jaune (Iribaren) mais cela ne les a pas empêché de s’imposer à domicile face à l’UBB 29 à 13. En Coupe d’Europe, sur les 4 premières journées, les Racingmen ont écopé d’un jaune (en ouverture en recevant Leicester) puis un rouge (toujours à domicile face à Castres en 4ème journée).

91 minutes passées à 14 contre 15 en Top 14. Avec trois cartons rouges encaissés, les Racingmen ont joué (en temps cumulé) plus d’un match entier en infériorité numérique, l’équivalent d’une rencontre de football. On peut ajouter à cela le deuxième carton lors d’une même rencontre, mais rouge cette fois-ci, les « ciel et bleu » ont ainsi passé près de 5 minutes à 13 contre 15 lors de la 8ème journée.

30 000 spectateurs, pour la première du Racing à l’U Arena face au Stade Toulousain.
Le 22 décembre dernier, les Racingmen inauguraient officiellement leur nouveau bijou de technologie implanté au cœur de la Défense. Après avoir accueilli les 40 000 spectateurs venus applaudir les Rolling Stones à la fin du mois d’octobre, l’U Arena avait reçu les Bleus lors des Tests Matchs du mois de Novembre. La dernière rencontre de la tournée d’automne s’était conclue sur un match nul entre les Tricolores et les Japonais 23 à 23. Les « ciel et blanc » ont dû attendre un mois, en guise de cadeau de Noël, pour pouvoir enfin fouler la pelouse synthétique de leur nouvel antre. Le Racing s’est alors imposé 29 à 13 face aux Toulousains devant 30 000 spectateurs pour une capacité maximale (en configuration rugby) de 31 000 places.  

à lire aussi