Place à l’Europe, 2 semaines pour conclure !

image description

En tête de la poule 2 avec 18 points et 5 longueurs d’avance sur les Gallois des Ospreys (et 7 sur les Saracens) les hommes de Franck Azéma ont réalisé un début de parcours quasi parfait leur permettant d’avoir les cartes en mains avant les deux dernières journées de la phase qualificative. Avec les Irlandais du Leinster, les Clermontois sont les seuls invaincus de ce début de saison de Champions Cup et peuvent ainsi prétendre à un quart de finale à domicile. Une victoire à Northampton leur permettrait de faire un grand pas vers la qualification. Projection…

Même si l’effectif clermontois continue de compter ses plaies (un point sera fait demain après les nombreux examens complémentaires que passeront les blessés du Racing ainsi que les joueurs susceptibles de réintégrer le groupe dans les semaines à venir), la Coupe d’Europe pourrait être le rayon de soleil de ce sombre hiver auvergnat puisque la qualification n’est plus très loin. Si Clermont mène la danse, les Ospreys et les Saracens qui s’affronteront en Angleterre ce week-end joueront un match éliminatoire. Les Saracens qui ont fini de manger leur pain noir après avoir, eux aussi, été confrontés à de nombreuses blessures ont récupéré leurs leaders de jeu. Ainsi, Billy Vunipola, Maro Itoje, Richard Wigglesworth ou Brad Barrit ont repris du service permettant aux Sarries de s’imposer 15-38, samedi dernier sur la pelouse des Wasps (3ème du classement). Les double-champions d’Europe en titre savent qu’une nouvelle défaite mettrait un terme à la défense de leur titre. S’ils parviennent à s’imposer face aux Gallois, Clermont n’aura besoin que de 3 points sur ces deux derniers matches pour assurer la première place de la poule. Dans le cas contraire, si les Ospreys parviennent à triompher à l’Allianz Arena, les Gallois seront complètement relancés et pourraient venir jouer leur qualification sur la pelouse du Michelin lors de la dernière journée de Champions Cup.

Pour éviter les calculs fastidieux et parfois incertains, les hommes de Franck Azéma seraient bien inspirés de rassembler les forces en présence pour une mission commando dans les Midlands où ils affronteront une équipe de Northampton relancés après sa victoire face à Gloucester (22-19) mettant ainsi fin à une série de 7 défaites consécutives ayant couté le poste à leur historique entraîneur Jim Mallinder en poste depuis 10 saisons. Les Saints, battus 24 à 7 au Michelin lors de la deuxième journée de compétition, n’ont qu’un seul point au compteur après 4 journées et ne peuvent plus prétendre à la qualification. Les Auvergnats devront se servir de ce différentiel psychologique pour aller chercher une victoire qui leur ouvrirait les portes des phases finales (directement en cas de victoire des Saracens ou au pire meilleur second s’ils étaient coiffés au poteau par les Ospreys lors de la dernière journée). Dans une saison semée d’embuches, les hommes de Franck Azéma auront à cœur de se remobiliser et centraliser leurs forces autour de la quinzaine à venir. Celle-ci pourrait les faire à nouveau basculer dans une dynamique positive, après avoir fait le dos rond au creux de l’hiver.