Clermont surclassé par des Toulonnais remontés !

image description

Balayés après une première période fantomatique et 5 essais encaissés, les Auvergnats n’ont jamais été en mesure de soutenir la comparaison avec une équipe toulonnaise remontée et dominatrice dans tous les secteurs. Un match à très vite oublier pour exister dès la semaine prochaine dans un match face au Racing qui portera tous les espoirs d’une saison.

 

180325-rct-2.jpg
 

Toulon (stade Félix-Mayol) temps doux, pelouse bonne, environ 17 200 spectateurs. Toulon bat Clermont sur le score de 49 à 0 (mi-temps : 35-0) Arbitrage de M.Cardona

Clermont :

Toulon : 7 essais de Escande (6e), Taofifenua (12e) Ashton (19e), Tuisova (28e), Fekitoa (34e et 46e) et Gorgodze (69e) et 7 transformations de Belleau

 

180325-rct-3.jpg

5 essais encaissés en première période !

Entre des Toulonnais intouchables à domicile et des Clermontois fragiles à l’extérieur, il fallait résister à l’entame de match pour espérer. Malheureusement, dès le premier affrontement, la mêlée clermontoise laissait sa rivale prendre le dessus et par conséquence le premier ballon de la rencontre. Les Varois plus enthousiasmes et ultra-dominateurs profitent des largesses d’une défense clermontoise complètement absente. Isa est le premier à échapper à deux défenseurs dès la 3e minute de la rencontre mais c’est Escande, très entreprenant derrière son pack qui file le premier en terre promise en échappant à plusieurs défenseurs. Dans la foulée, les avants du RCT marquent leur territoire et font l’assaut de la ligne clermontoise qui cède une deuxième fois après une charge de Taofifenua. La défense clermontoise se perd complètement face à la puissance du milieu de terrain varois. Bastareaud et Isa s’amusent dans le contact et passent les bras pour Ashton qui vient, à hauteur, planter une banderille supplémentaire. A la 20ème minutes, le RCT mène déjà 21 à 0 pendant que Clermont se perd dans l’indiscipline et les approximations aussi bien au niveau de sa conquête que de son animation. Rien ne va, et Toulon en profite pour attaquer dans l’axe où un nouvel oubli associé à un repli hasardeux permettent à Tuisova de retrouver le chemin de l’en-but. (28-0 à la 27e). Dans une-mi-temps complètement à sens unique, le RCT aura même le dernier mot puisque Fekitoa profite d’une nouvelle série de plaquages manqués (plus de 40 sur la rencontre !) pour filer en terre promise. A la pause, le 35 à 0 affiché sur le tableau de Mayol, reflète malheureusement l’écart d’investissement des deux formations.

 

180325-rct-4.jpg
 

Clermont passe complètement à côté

A la reprise, le match est plié comme les dernières chances de qualification des Auvergnats en championnat, les hommes de Franck Azéma ont pourtant envie d’afficher un tout autre visage comme en témoigne cette première offensive du second acte…mais c’est décidément un jour sans et une nouvelle maladresse rend la rare munition aux locaux. Le cœur et probablement la tête n’y son pas et la première offensive toulonnaise de la seconde période fait mouche. Belleau, Bastareaud s’amusent à nouveau dans la défense auvergnate qui n’en finit pas de subir, et c’est Fékitoa qui conclue le 6ème essai des siens à la 46e. Jamais vraiment dans le rythme ou dans le bon niveau d’agressivité, les « jaune et bleu » ne parviennent pas à se créer la moindre occasion franche à l’exception de Damian Penaud remuant sur chacune de ses initiatives. Toulon lève logiquement le pied dans un match qui perd en intensité au fil du coaching. La conquête auvergnate retrouve un peu de sérénité jusqu’au dernier coup d collier des hommes de Fabien Galthié qui par l’intermédiaire de Mamuka Gorgodze percent une nouvelle fois la ligne défensive auvergnate derrière une mêlée très conquérante. Le solide géorgien conclue ainsi la farandole d’essais encaissés en scellant le tableau d’affichage sur un très lourd 48 à 0.

 

Les Auvergnats sont complètement passés à côté de leur sujet sur la pelouse de Mayol où les Toulonnais se sont régalés dans les intervalles offerts par une défense complètement dépassée. Mis à part les retours à la compétition concluant de Morgan Parra, Davit Zirakashvili ou Camille Lopez, il n’y aura probablement pas grand-chose à retenir de cette rencontre. L’ASM devra montrer un tout autre visage face au Racing, dimanche prochain, pour continuer son chemin européen, celui du Top 14 est désormais, définitivement, barré. 

 

180325-rct-5.jpg
Pour Clermont

 1.Chaume, 2.Beheregaray, 3.Zirakashvili, 4.Van Der Merwe, 5.Iturria, 6.Cancoriet, 7.Chouly, 8.Gérondeau, 9.Parra (cap), 10.Mc Alister, 11.Nakaitaci, 12.Fofana, 13.Penaud, 14.Strettle, 15.Spedding.

Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Uhila, 18.Timani, 19.Girogadze, 20.Hutteau, 21.Lopez, 22.Toeava, 23.Jarvis.

 

Pour Toulon

1.Fresia, 2.Etrillard, 3.Van Der Merwe, 4.Attwood, 5.Taofifenua, 6.Fernandez-Lobbe, 7.Isa, 8.Lakafia, 9.Escande, 10.Belleau, 11.Radradra, 12.Bastareaud (cap), 13.Fekitoa, 14.Tuisova, 15.Ashton.

Remplaçants : 16.Soury, 17.Chiocci, 18.Monribot, 19.Gorgodze, 20.Trinh-Duc, 21.Bonneval, 22.Mathewson, 23.Chilachava.