Au courage, à la solidarité et à l’envie !

image description

Les hommes de Franck Azéma n’ont rien inventé au Rugby cet après-midi : là n’était pas l’objectif de la journée. En revanche, en mettant l’envie, le courage et la détermination dans chacune de leurs actions, ils ont retrouvé la solidarité et le collectif qui leur ont permis d’avancer et de passer sur une équipe rochelaise pourtant revancharde. Les « jaune et bleu » mettent ainsi fin à une série de 6 défaites consécutives et prennent une marge de 10 points sur les Brivistes qu’ils affronteront lors de la prochaine journée de Championnat.

 

180304-iturria.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps doux, pelouse excellente, 17 669 spectateurs

L’ASM Clermont Auvergne bat le Stade Rochelais  21-17 (mi-temps : 11-9). Arbitrage Monsieur Gauzere.
Pour Clermont : 2 essais de Yato (5e) et Iturria (46e), 3 pénalités (23e, 36e et 58e) et 1 transformation de Laidlaw.

Pour La Rochelle : 1 essai de Alldritt (79e), 4 pénalités (8e, 22e, 28e et 43e) de Balès.

 

180304-yato-1.jpg
 

Dans le sens de la marche…

Sous pression après une série de défaites et une marge réduite sur le bas du classement, les hommes de Franck Azéma n’ont pas tardé à montrer qu’ils allaient répondre présents au niveau de l’envie et du combat. Dominateurs sur tous les premiers impacts de la rencontre et dans le sillage d’un Arthur Iturria tranchant, les Auvergnats malmènent la défense maritime dans laquelle le seconde ligne tricolore s’engouffre sur 30 mètres. Greig Laidlaw, garde la dynamique et envoie, un à un, ses hommes avancer dans le terrain rochelais avant d’écarter le ballon pour Peceli Yato qui marque en bout de ligne, validant ainsi l’excellente entame des de son équipe. L’envie présente offensivement est à l’unisson au niveau de la défense. Agressifs, déterminés et collectifs, les Clermontois imposent une terrible pression aux Rochelais incapables de mettre leur rugby en place. Les visiteurs profiteront simplement du laxisme du corps arbitral dans les zones de ruck pour inscrire leurs premiers points dans cette rencontre. Des rucks très disputés qui vont offrir un superbe chantier tout au long de ce premier acte où le niveau de permissivité ne fit que varier…de quoi occuper le tableau d’affichage. 11-9 en faveur de l’ASM, à la pause, après une très bonne performance de la charnière clermontoise qui a joué entre l’alternance et les prises d’initiative (et d’intervalles) de Dorian Lavernhe aussi rigoureux défensivement que déterminé offensivement et la gestion de Greig Laidlaw parfait dans son rôle de régulateur. Derrière un paquet d’avant dominateur et un jeu au pied d’occupation bien suivi par un pressing efficace, l’ASM maîtrise son sujet malgré l’impressionnante armada rochelaise.

 

180304-iturria.jpg
 

Arthur Iturria et Rémi Lamerat brillent !

De retour des vestiaires les Rochelais profitent d’une faute au sol auvergnate pour reprendre le tableau d’affichage après une nouvelle réussite de Balès (11-12 à la 43e) mais Clermont ne doute pas et lorsqu’une pénalité se présente, ils préfèrent aller au bras de fer plutôt que de laisser les buteurs régler seuls leurs comptes. Un choix gagnant puisque derrière une nouvelle prise de balle du précieux Alexandre Lapandry ; c’est au collectif auvergnat de parler. Bien organisés et patients les « jaune et bleu » s’approchent, centimètre par centimètre, de la ligne rochelaise avant qu’Arthur Iturria ne se récompense, tout seul, de son engagement et de son énorme match en inscrivant le second essai de son équipe. Le demi de mêlée écossais ajoute 2 points pour donner une avance de 6 points à son équipe à 30 minutes de la fin du match. Dans le sillage d’un Rémi Lamerat, de tous les combats, se proposant sans relâche au niveau de la zone d’affrontement, les attaquants clermontois font mal à leurs adversaires et marquent leur territoire. Sans se précipiter et en respectant les fondamentaux avec notamment un gros boulot de Flip Van Der Merwe au niveau des rucks, les hommes de Franck Azéma verrouillent cette rencontre avec un gros travail d’occupation qui permet à Laidlaw de rajouter 3 points supplémentaires à l’heure de jeu (21-12). La sortie sur civière de Peceli Yato (dont les nouvelles ont vite été rassurantes après la rencontre) donnera un coup d’arrêt à un match très engagé dont le rythme baissera progressivement. Il faudra quelques ballons portés bien maîtrisés par les Auvergnats pour relancer la machine et tenir la bête rochelaise à distance pendant que le chronomètre s’écoule. L’essai du jeune troisième ligne maritime à la 79ème minute est anecdotique pour les Clermontois qui tiennent, ainsi, leur première victoire en Top 14 depuis le 3 décembre 2017 (35-26 face à Agen). Les Rochelais empochent un précieux point de bonus défensif dans la course aux qualifications où ils sont désormais à un point des Castrais avant de se déplacer à Pau.

Les Clermontois ont retrouvé les bons ingrédients et renoué avec la victoire qu’ils n’avaient pas connue depuis le début de l’année 2018 en championnat. Collectivement, avec les tripes et la détermination qu’il faut pour tenir tête à une équipe de la qualité du Stade Rochelais, les hommes de Franck Azéma s’imposent avec aplomb. Ils devaient chasser le doute, c’est chose faite ! Reste désormais à préparer avec confiance le derby face aux Brivites où le collectif sera une nouvelle fois mis à rude épreuve.   

 

180304-grosso-1.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne
1.Falgoux, 2. Kayser, 3.Jarvis, 4.Iturria, 5.Van der Merwe, 6. Cancoriet, 7.Lapandry (cap), 8.Yato, 9.Laidlaw, 10.Lavernhe, 11.Grosso, 12.Lamerat, 13. Betham, 14. Nakaitaci, 15. Abendanon.
Remplaçants : 16. Beheregaray, 17. Kakabadze, 18.Timani, 19.Barjaud, 20.McAllister, 21.Spedding, 22.Ruaud, 23.Simutoga.

Pour le Stade Rochelais                

1.Priso, 2.Bourgarit, 3.Atonio, 4.Eaton (cap), 5.Tanguy, 6.Botia, 7.Gourdon, 8.Vito, 9.Bales, 10.Sinzelle, 11.Barry, 12.Aguillon, 13.Rattez, 14.Murimurivalu, 15.Retière.

Remplaçants : 16.Forbes, 17.Aouf, 18.Sazy, 19.Alldritt, 20.Goillot, 21. Noble, 22. Ranger, 23.Mousset.